Le solaire thermodynamique

Le principe du solaire thermodynamique est de convertir l’énergie solaire en chaleur, puis en électricité dans un deuxième temps. En concentrant les rayons du soleil par un système de miroirs (réflecteurs).

Fonctionnement du solaire thermodynamique

Les panneaux solaires thermodynamiques sont hors norme car ils sont indépendants des aléas climatiques. En effet, Ils peuvent capter la radiation du soleil et la chaleur du milieu environnant dans n’importe quel climat.

Ils arrivent à emmagasiner toute la chaleur grâce à leur revêtement en aluminium anodisé. Ce dernier garantit la protection contre la corrosion.

L’énergie solaire thermodynamique est utilisée pour produire de l’électricité et de la vapeur pour les industries. Elle peut également être utilisée en tant que booster (Système t’appoint).

Les technologies du solaire thermodynamique

Les technologies du solaire thermodynamique

Les centrales à tour sont constitués de miroirs qui suivent la course du soleil et concentrent le rayonnement solaire sur un récepteur central. Ce récepteur situé au sommet d’une tour comporte un fluide caloporteur chauffé par la concentration des rayons solaires. La chaleur du fluide est alors transférée à un cycle classique à vapeur pour générer de l’électricité.

Les collecteurs de Fresnel comportent des miroirs cylindro-parabolique très légèrement incurvés, et placés à un même niveau horizontal. Seuls les miroirs bougent, la structure et le tube absorbant sont tous deux stationnaires. Les coûts des centrales solaires à miroirs de Fresnel sont donc inférieurs à ceux des centrales à miroirs cylindro-paraboliques tant à l’installation qu’à la maintenance.

Les centrales à miroir parabolique Dish-Stirling est une parabole concentrant le rayonnement sur un foyer en son point focal. Une fois chauffé dans un circuit fermé, le gaz qu’il contient actionne un piston qui récupère l’énergie mécanique produite. Cette technologie thermodynamique est la seule qui puisse être mise en œuvre dans des sites isolés de petite taille.

Les centrales à miroirs cylindro-paraboliques est la technologie la plus répandue aujourd’hui. Le foyer d’un miroir cylindro-parabolique est un axe, comportant un tube absorbeur. Dans ce tube circule le fluide caloporteur, qui se réchauffe jusqu’à une température d’environ 500°C. Le fluide caloporteur est ensuite centralisé et transporté jusqu’au bloc de génération électrique. 

L’investissement dans le solaire thermodynamique

Le coût de l’investissement est élevé pour la construction d’une centrale CSP et plus chronophage que celle d’un parc éolien ou d’un complexe photovoltaïque.

Les pays en développement ont en général du mal à financer des infrastructures à forte intensité de capital, il peut être particulièrement difficile d’attirer des investissements dans une technologie relativement jeune comme le CSP.

Rendement

Le solaire thermodynamique se prête bien au stockage d’énergie, qui permet à la centrale de produire pendant les périodes où l’ensoleillement est faible ou nul.

Son rendement moyen de production d’électricité varie fortement selon la température. En effet, il peut passer de 8 à 10 % pour les plus basses températures et peut dépasser 30 % pour les plus hautes.

Leave a Reply